Accueil  FAQ  Rechercher  Groupes  S'enregistrer  Connexion  



 

Partagez | 
 

 Les Loups-Garous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Admin
avatar

Messages : 471
MessageSujet: Les Loups-Garous   Mar 24 Fév 2015 - 19:11

Les Lycans

Définition


LA MEUTE

Ne criez pas 'Au Loup', vous pourriez le regretter … Les légendes sur les garous existent presque depuis la nuit des temps, appartiennent au folklore. La légende du loup est pourtant vraie. Ils existent. La plupart du temps les Loups-Garous vivent en meute. Les meutes sont de tailles variables mais très hiérarchisées. On ne peut entrer dans une meute comme on rentre dans un bar. Il faut y appartenir par le sang, le mariage, la morsure ou par allégeance. Tout nouveau loup appartient par défaut à la meute de ses parents, ou de celui qui l’a mordu. Les autres loups le « sentent », attention à ne pas vous tromper de groupe. Chaque meute a son territoire et il est préférable de ne pas s'y promener lorsque l'on vient d’un clan différent.

HIERARCHIE D'UNE MEUTE

Une meute est hiérarchisée et dirigée par le mâle Alpha qui est le dominant, le chef, voire même un tyran. Le mâle Alpha est le plus grand, le plus rapide, le plus fort, ou possède simplement le plus gros caractère, et il peut soumettre chaque loup-garou de son clan. L’Alpha conduit son clan et prend les décisions seul, on ne discute pas ses ordres, sous peine de punitions plus ou moins sévères.

En second on retrouve un loup, quasiment tout le temps un mâle, nommé mâle Béta. C’est en quelque sorte le prétendant au trône de l’Alpha. A la fois sa position est enviable, car il est le second des loups de la meute et de ce fait possède bon nombre de privilèges, à la fois c’est un rôle risqué, car il est particulièrement surveillé par l’Alpha, et vit comme sur un siège éjectable. En cas de meute stable, ce mâle Béta est plus considéré comme un héritier que comme un comploteur (
généralement c’est l’aîné de la famille). Il sert de police, de « punisseur », de bras droit, ça n’est jamais quelqu’un de très aimable car il doit pouvoir répondre de ses prétentions de trône.

Tout autre loup mâle adulte de la meute, qu’importe l’âge, est un loup Lambda, qui vit sur un pied d’égalité avec les autres lambdas. Il s’agit « du peuple », des travailleurs, des frères, sœurs, cousins, cousines, voisins... Même parmi ce peuple, il reste tout de même quelques traces de hiérarchie. Par exemple, on écoute les plus âgés, ou les « sang pur ». Les contaminés (autrefois non loups, qui le sont devenus par morsure) sont aussi sous les ordres de leur mordeur. Ce n’est cependant pas un rapport de force, plus une évidence pour les loups, et les lambdas vivent en général en bonne harmonie.

Tout en bas de l’échelle se trouve le ou les loups Omega, souvent les derniers arrivés, les plus jeunes, ou ceux n’ayant pas fait leurs preuves ou trouvé leur place dans la Société. Ce sont ceux dont la place est la plus instable, et ceux sur lesquels on tape le plus souvent, même si ils n’ont rien fait de mal. « Pour l’exemple ». C’est injuste, mais tel est le caractère des loups. Souvent ces Omegas quittent le clan, préférant encore la vie solitaire. Certains apprennent plutôt à se rendre indispensables grâce à des métiers, ou savoirs particuliers, afin de ne plus être souffre-douleur et devenir des lambdas. Vous cherchiez une raison de progresser, en voici une.

Les loups sont (en général) franchement misogynes, et la place des femmes est médiocre au sein de la meute. Elles servent à procréer, à tenir la vie de famille, peuvent travailler évidemment, mais guère plus. Être la femelle Alpha, la femme de l’Alpha, donc, est un privilège, car elle a l’ascendant sur toutes les autres femelles, mais aussi sur tous les mâles excepté son époux. Elle se situe au niveau du Béta. Nota : Une femelle peut être tout de même Alpha, sans mâle. Ce fait est rare mais possible mais dans ce cas il s’agirait plutôt d’une femme qui a tous les comportements qu’on attend d’un homme, surtout une propension assez forte à la violence.

Enfin, bien souvent une meute comprend également un Sorcier ou Shaman qui permet de veiller la lune, de transmettre les contes, les savoirs et qui apprendra aux jeunes loups et soignera les blessés. Ce rôle peut parfaitement échoir à une femelle, elles sont d’ailleurs plus désignées que les mâles pour ce poste, mais ce n’est pas automatique.

Si un loup quitte sa meute, il devient un Solitaire. Ces loups sont mal vus par les meutes et bien souvent isolés à vie. Ces Loups là vivent leur vie d'humain normalement et chassent en solitaire les soirs de pleine lune. Il est très difficile et douloureux de couper les liens avec une meute car par nature un loup n'est pas solitaire. Il faudra donc faire preuve de force et de volonté pour se détacher de ces liens puissants ou alors il faudra avoir été banni par l'Alpha.

LES MEUTES, APPLICATION SUR BE

Aux Etats Unis (Louisiane), une seule meute est actuellement prévue dans le role play du forum (cela pourra évoluer selon la fréquentation, le nombre de loups, et les Events). De grande taille, elle sera à même d’accepter tout loup s’y présentant avec de bonnes intentions. Ceux qui ne voudraient pas se soumettre à l’Alpha de Louisiane sont considérés comme des cabots indépendants, des solitaires, condamnés à vivre parmi les humains, ou en tout cas loin de leur race. Ils ne bénéficieront pas de la protection de la meute, et pire, seront même chassés par l’Alpha, par le Bêta, ou par tout autre loup, si ils pénètrent sur leur territoire.


En Irlande, il n’y a pas de meute comme on l’entend. Les loups qui s’y trouvent ont été amenés là par des vampires depuis la Russie. Ils vivent avec eux dans le château et les environs. Il ne s’agit pas d’esclaves, mais bien de lycans considérés comme des employés, voire des familiers (pour les plus sociables), qui vivent indépendamment des autres loups des lieux. Bien entendu, les rapprochements sont possibles, mais l’Europe n’est pas leur territoire, et aucun clan ne s’est formé. Que ce soit par choix, ou par la volonté d’un vampire, les lycans d’Irlande sont devenus des Solitaires. A noter qu’un vampire peut très bien avoir décidé de déraciner un Alpha (ce qui est dur et n’est pas à la portée de n’importe quel caïnite), ou un membre moins haut hiérarchiquement. Vous pouvez bien vivre cet exil, comme très mal. C’est à vous de décider. Enfin, ceux qui ont suivi un vampire sont assez mal vus par les autres loups-garou, qui les comparent à des chien-chiens.



Codage by Mr. Chaotik



Dernière édition par Le Scribe le Mer 23 Nov 2016 - 1:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blood-empire.forumgratuit.ch

Admin
avatar

Messages : 471
MessageSujet: Re: Les Loups-Garous   Mar 3 Mar 2015 - 23:46


DEVENIR UN LOUP

Il existe deux manières de devenir un loup. La première est le droit de naissance. Les loups nés de parents loup sont appelés « Sang pur ». Les enfants ont une forme humaine, et ils ne peuvent prendre forme lupoïde avant la maturité. La première transformation est en général extrêmement douloureuse et intervient vers 15 ou 16 ans. Cette première transformation en garou donnera lieu à une grande fête au sein de la meute.

La seconde manière est par contamination. Si un soir de pleine lune vous vous faites mordre ou griffer par un loup, alors vous serez contaminé, et c’est définitif, comme un virus dont il n’existe aucun remède. Vous commencerez par vous sentir mal, vous aurez de la fièvre plusieurs jours, ressentirez des douleurs atroces, vos os sembleront se briser sous votre poids. Pendant tout le mois suivant la contamination, ne vous attendez pas à avoir l’air en bonne santé, vous n’aurez par contre aucun pouvoir particulier. A la pleine lune suivante, votre corps se brisera sous la malédiction et la transformation, très douloureuse se fera. Certains en meurent, d'autres survivent. La Bête en vous peut ne pas être apprivoisée, et vous ne pourrez contrôler vos instincts les plus bas. Si vous repoussez le lycanthropie, si n'acceptez pas votre condition, vous serez incontrôlable. Seule solution pour ne pas devenir un danger les soirs de pleine lune : acceptez la bête en vous, et vous pourrez la maîtriser. Pour ça, vous avez besoin d’aide, cela ne peut s’apprendre seul. Les Sang Pur n’ont pas ce problème de contrôle, car ils sont en quelque sorte programmés pour ça, ils vivent avec cette sauvagerie enfouie au fond d’eux depuis leur naissance, mais pas vous, pauvre petit mordu autrefois si normal. Un contaminé aura lui besoin de son Mordeur, et par instinct, il le cherchera. Très souvent les contaminés atterrissent dans une meute comme Omega, car ils n’ont pas d’autre choix pour apprendre à survivre à leur nouvelle condition.


COMMENT SE PASSE LA TRANSFORMATION ?

Les lycans sont des créatures nocturnes donc déjà, sachez qu’au grand jamais vous ne pourrez-vous promener en tant que loup sous le soleil. Seule la nuit est la complice de vos métamorphoses. Bien sûr, la pleine lune est le déclencheur principal et premier, et aucun garou ne peut résister à son emprise. Sauf si vous êtes Shaman, ou guidé par lui, il vous est impossible de rester humain cette nuit là. Vous aviez un rendez vous au cinéma ? Tant pis, reportez. Chaque transformation est douloureuse, encore plus si la malédiction est mal vécue ou non acceptée. Les os craquent, les membres se déforment, la peau se déchire pour laisser place au pelage. La souffrance est insoutenable au point que certains craignent les soirs de pleine lune. Mais, à force d'accepter et de ne faire qu'un avec le loup, les transformations se font moins douloureuses, plus rapides, plus faciles. Un loup expérimenté pourra également se sortir plus vite de la métamorphose, ou résister un peu plus longtemps avant de succomber.

Un lycan transformé ressemble à un Crinos, trait pour trait. Il a la forme d'un puissant loup humanoïde possédant tous les traits du loup. La différence ce trouve dans le fait qu'il est d'une taille anormalement grande, beaucoup plus massif et plus rapide. Même s'il se déplace souvent à quatre pattes, il lui est tout à fait possible de se tenir debout sur ses deux pattes arrières. Sous cette forme, c'est un tueur redoutable. Un seul loup, pour peu qu’il sache chasser, peut abattre un cerf. D’ailleurs un loup Alpha transformé peut également défier un vampire, et le tuer. Nous parlerons des rapports de force plus loin. Il est aussi possible de se transformer la nuit hors pleine lune, mais ça n’est envisageable que si vous maîtrisez votre bête et votre malédiction. La forme animale sera dans ce cas là moins puissante et moins imposante. La transformation n’en est pas moins douloureuse, et reste énergivore. La psyché joue enfin un grand rôle dans la métamorphose, et peut aider ou freiner votre passage en mode loup.


MÂLE OU FEMELLE, QUELLE DIFFERENCE ?

Vous hésitez à choisir le sexe de votre personnage ? Voici quelques informations essentielles :

Mâle : Un mâle domine ou se soumet. Un mâle peut avoir plusieurs femelles s'il parvient à les dominer, mais en général les lycans, surtout modernes, sont adeptes de la monogamie. D’ailleurs, les couples qui se forment durent généralement pour la vie. Les loups mâles se battent parfois pour s'accoupler avec une femelle célibataire, le plus fort gagne. Un mâle de haut rang doit en permanence montrer sa force et se battre pour assurer sa place, un lambda (ou pire un omega), lui, doit suivre les ordres. Les omegas doivent en permanence faire leurs preuves pour espérer devenir lambda. Mais aussi, un mâle peut tenter de battre l'Alpha, s'il y parvient il prendra sa place, s'il échoue il sera soit banni, soit tué… C’est un éternel rapport de force entre ces messieurs, ou la puissance compte, mais aussi l’intelligence et/ou la force de caractère.

Femelles : Les femelles sont en général soumises, rares sont celles qui ont assez de cran et de force pour dominer et chercher à avoir un rang élevé dans la meute. En général les louves sont maternelles et très protectrices. TRES protectrices, les enfants sont le bien le plus précieux d’un clan. Rares sont celles qui sont des combattantes, mais celles qui le sont sont extrêmement respectées, même par les mâles. Une louve, durant sa période de chaleur (1 à 2 fois par an maximum), cherchera à s'accoupler, de façon animale, comme un besoin. Heureusement, la médecine moderne leur permet de se prévenir d’une grossesse non désirée. A noter : hors de ce moment d’œstrus, les femelles peuvent bien entendu avoir des relations sexuelles, mais elles resteront stériles. Une fois qu’elles ont mis au monde un enfant, le prochain « œstrus frénétique » ne se déclenchera que 2 ans minimum après l’accouchement, comme si la nature voulait laisser le temps au nouveau-né de grandir un peu sans concurrence. Si elle donne naissance en étant Louve, alors les enfants naîtront sous la forme lupine et redeviendront humain dès que la mère redevient humaine. Contrairement aux canidés standard, une lycane n’a qu’un enfant à la fois, rarement deux, les statistiques sont les mêmes que pour les humaines.



FAQ

Q. Est-ce que les lycans sous leur forme de loup conserve une part de leur esprit humain (ex la réflexion) même si leur instinct animal prend le dessus? Du genre: j'ai faim, mais je ne peux pas bouffer monsieur machin, il est si gentil.
R. Imaginez que la forme lupine vous fait voir le monde à travers un filtre, celui de l'instinct animal. Moins tu maîtrise ta bête (jeunes ou mordus depuis peu qui n'ont pas appris comment faire), plus le filtre est épais, et moins tu as la capacité de raisonner. Pour monsieur machin, ça craint, la chance que tu arrives à te freiner à temps est mince. Si tu maîtrise ta bête, si tu as cessé de lutter contre elle en fait, alors ton esprit est plus en paix, ton filtre fin, et tu es capable de raisonner.

Q. Est-ce que une fois redevenu humain, le lycan se souvient de toute sa nuit sous sa forme animale ?
R. Encore une fois ça dépend de sa maîtrise. Si tu n'en as pas, la nuit te semblera avoir été un étrange rêve ou un cauchemar ou tu finis à poil dans la nature, ô joie. Les lycans confirmés eux savent que c'est vrai, et s'en souviennent parfaitement.


LA COMMUNICATION

Les loups-garous sous forme animale ne peuvent pas parler, ils ne sont pas outillés pour. Les autres races ne peuvent les comprendre et communiquer avec eux, à part mettons un vampire qui aurait le don de pouvoir parler aux animaux (Famille Delajungle powa). Entre eux, par contre, les loups-garous ont une communication riche faite de sons typiquement canins et de gestes que les humains ne discernent et ne comprennent pas forcement. Pas de télépathie entre loups, pour "dire" quelque chose, vous n'aurez que ce que votre corps peut faire.

Voici quelques signaux et gestes typiquement canins qu’on retrouve dans une meute (ça peut servir à ceux qui ont des chiens IRL d'ailleurs).

Bâillement, clignement des yeux, se lèche le nez, tourne la tête, fait mine de renifler le sol : Tout ceci (ou un geste parmi ceux-là) est effectué par un lambda ou oméga qui voudrait dire à un supérieur qu'il ne cherche pas le conflit, qu'il se "soumet". C’est aussi une preuve d’inconfort, dans une situation stressante ou fatigante. Les plus jeunes vont aussi avoir tendance à venir lécher furieusement le menton des ainés, c'est un signe d'affection, mais aussi d'apaisement, qui rappelle aux vieux grognons qu'ils ne sont que des jeunes, et ne voulaient rien faire de mal.

S'éloigne, rampe, fait des mouvements très lents, garde les oreilles basses, reste accroupi ou couché la queue entre les pattes, se met sur le dos, gémis ou grogne en sourdine avec le nez au sol : Là le loup répond à une agression, ou à une intimidation, en disant qu’il ne veut pas se battre. Encore cette fois, il essaye de dire qu'il ne cherche pas la bagarre, ou qu’il veut éviter la punition, et tente de désamorcer l'agressivité du loup en face en l’amadouant. Ces gestes suffisent le plus souvent à stopper les supérieurs dans leurs remontrances, sauf quand il est prévu qu'une raclée soit donnée quoi qu'il arrive...

Raideur du corps avec le regard fixe et la tête rentrée, grognement "mauvais", claquement de dents, babines qui se retroussent, simulacre de morsure, voire loup qui se place au-dessus d’un autre et « l’écrase » en grondant : Rien ne va plus!! Le conflit va éclater. Ces gestes-là sont clairement des gestes intimidants, agressifs. Un lambda qui ferait ça vers un supérieur se récoltera forcément une danse, car il n’a pas à agir ainsi. Ces gestes sont couramment faits par un Alpha ou d'un Béta, car c'est ainsi qu'ils communiquent pour faire part de leur mécontentement à leurs subordonnés. Il n'est pas forcément besoin de mordre pour se faire entendre, les loups, dans une même meute, se battent et se blessent rarement, personne n'aime être blessé, mieux vaut l'éviter.

Nota : les loups n'aboient pas. Ils glapissent, grognent, hurlent ou gémissent.





Codage by Mr. Chaotik



Dernière édition par Le Scribe le Dim 10 Juil 2016 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blood-empire.forumgratuit.ch

Admin
avatar

Messages : 471
MessageSujet: Re: Les Loups-Garous   Mar 3 Mar 2015 - 23:46


UN VIEILLISSEMENT RALENTI

Un lycan a une espérance de vie plus longue que celle d’un humain, puisque les plus âgés recensés ont vécu jusqu’à 300 ans. Ils ne sont cependant pas immortels, le processus de vieillissement est juste différent. De la naissance à l’âge adulte, la croissance est la même que celle d’un enfant humain normal, par contre, à partir de la maturité lupine (vers 15 – 16 ans), ce processus ralentit peu à peu, pour presque se figer, et accélérer en fin de vie.




Si il s’agit d’un contaminé, le vieillissement débutera à l’âge de la morsure, et suivra l’échelle ci-dessus. Etre un loup n’est pas facile, leur environnement est rude, aussi ils ne sont pas nombreux à atteindre la fin de leur vie biologique. Pour cela, ils doivent éviter les conflits avec leurs congénères (cause numéro 2 de mort ou de blessure), mais surtout être en parfaite harmonie avec leur bête.


FORCES ET FAIBLESSES

Les loups sont puissants, même sous leur forme humaine et encore plus puissants à la pleine lune. Leurs sens sont développés (ouïe, odorat, vue) et également même sous forme de bipède. Sous la forme du loup, l'animal est rapide, fort, dangereux, bestial. Sa mâchoire est puissante et bien souvent mortelle, encore plus quand il s’agit d’une nuit de pleine lune. Chaque loup est différent, et chacun a sa spécialité. Surtout parmi les Lambdas, certains seront rapides, d’autres forts, d’autres encore agiles ou capable de sauter haut, ou de se tenir en embuscade des heures sans bouger, sans être vu. Tout l’avantage du groupe est de savoir faire front ensemble, de pouvoir mettre en commun les compétences, pour devenir une arme de pointe capable d’affronter n’importe quoi.

Pour tuer un loup, le plus efficace reste de lui trancher la tête. Une lame en argent, une solution d’argent ou les souffrances que cela implique peut aussi en venir à bout. Dans une meute, quand un individu est mis à mort, il est généralement mis en pièce, ce qui suffit bien évidemment à l’effacer définitivement de la surface du globe. Un loup n'est pas immortel mais ses blessures se soignent rapidement, il guérit vite, bien plus vite qu’un humain, surtout sous forme lupine. Si le repos ne suffit pas, un shamane peut être nécessaire pour apporter les soins adaptés, ainsi qu’une alimentation solide. « Manger comme un ogre » n’est rien comparé à « manger comme un loup malade ». Un lycan peut se nourrir de toute la nourriture humaine, son corps est capable de l’assimiler. Cependant, ils ont généralement le goût de la viande, qu’ils réchauffent plus qu’ils ne cuisent, ou mieux qu’ils abattent eux-mêmes. Servez leur un steak trop cuit au restaurant, pour sûr ils feront la tête. Gourmets, ils apprécient aussi tous les aliments qui dégagent une odeur puissante, le sucré, mais détestent quand on abuse des épices comme le piment qui nuit à leur odorat.

Les loup-garous possèdent une résistance au feu accrue. Leur peau épaisse, même sous forme humaine, protège des flammes, cependant ils ne sont pas immunisés, attention, et peuvent très bien être immolés dans un brasier ardent. Créatures septentrionales, le froid ne leur fait pas peur, aussi un lycan ne craint pas devoir se réveiller d’une nuit de pleine lune, nu, en pleine nature, et en plein hiver. D’ailleurs ils ont une notion de pudeur assez différente de celle des humains.

Mordre un loup pour boire son sang ne présente pour un vampire aucun intérêt. Déjà, ce sang possède un goût de sauvage amer qui déplaît fortement aux caïnites, mais en plus il ne leur permet pas de se régénérer, ou de retrouver leurs pouvoirs. Cela pourrait même les rendre malade (jeunes vampires attention, buvez même qu'un peu sur une veine de lycan, et vous serez malade comme jamais, la pire gueule de bois de votre mort). Cette incompatibilité de sang rend également impossible tout croisement hasardeux. Un lycan ne peut pas être vampirisé, un vampire ne peut être contaminé (sauf si il s'agit d'un acte de sorcellerie, une malédiction magique, mais c'est là une autre histoire).

NB : Lorsqu'un Lycan mord un vampire, il y a une réciprocité par rapport à ce qui est marqué ci dessus : le sang vampirique a un gout de fer très désagréable qui ne plait pas au palais Lycan. Il n'a également aucunes propriétés pour eux et pourrait également les rendre malade si d'aventure il venait à en ingurgiter une grande quantité.

Les loups craignent l'argent qui peut les affaiblir voir les tuer à forte dose. Contrairement aux vampires, le métal n’agit pas au contact sur la peau, mais uniquement en cas d’injection, ou d’absorption. Pour torturer un loup garou, le plus efficace resterait de lui tailler la peau avec une lame d’argent, ce qui provoque une douleur atroce. Les gouttes de sang en contact avec le métal s’évaporent dans une fumée blanche accompagnée d’un grésillement dégoutant. Injecter une solution de ce métal dans ses veines reviendrait à empoisonner lentement le loup, une agonie peu enviable.

L'aconit enfin est une plante qui a un effet sur les loups garous. Elle neutralise le loup, pas l'humain, juste la bête. Tant que la plante n’est pas évacuée du corps (naturellement), le loup ne pourra pas prendre le dessus (intéressant pour les femelles voulant éviter la folie des chaleurs). Cette plante sous sa forme pure, liquide (à boire ou en injection), en poudre, fait souffrir terriblement l'homme et le loup, aussi ça n’est pas une solution pour éviter de se transformer à chaque pleine lune, il faut vraiment en avoir besoin, et avoir le courage de l’utiliser. De plus, seuls les bons Shamanes peuvent vous fournir un aconit acceptable.

Lorsqu'un loup est tué il reprend forme humaine, de même si un membre est coupé, il reprend également forme humaine.


VAMPIRE VS LYCAN

Face à un vampire, si il fallait en venir aux griffes, la partie n’est pourtant pas gagnée. Surtout en 1 contre 1. Entre en jeu l’âge de l’immortel, mais aussi la puissance et l’état du loup. Voici quelques exemples qui vont vous permettre de jouer comme un loup ou un vampire Fair Play. Evidemment, vous n’êtes pas forcés de suivre ceci au pied de la lettre, les pouvoirs spéciaux des caïnites étant aussi importants que leur force brute. Un combat n’est gagné que lorsque les deux joueurs sont d’accords sur sa finalité. En cas de doute ou si vous avez besoin d’un arbitrage, n’hésitez pas à faire appel au Staff. Pour le rapport de force avec les autres races jouables, se référer au staff.








Codage by Mr. Chaotik



Dernière édition par Le Scribe le Dim 10 Juil 2016 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blood-empire.forumgratuit.ch

Admin
avatar

Messages : 471
MessageSujet: Re: Les Loups-Garous   Mar 3 Mar 2015 - 23:48


HISTORIQUE

Personne n’a connu le premier des lycans, il n’en reste aucune trace, écrite ou orale, personne ne sait comment a été créée cette race, même les plus vieux ou les plus renseignés des vampires l’ignorent. Les origines de ces créatures sont bien troubles, mais les premiers lycans connus vivaient dans les steppes glacées de la Russie septentrionale, en petites hardes et clans indépendants, comme des loups en somme. Aucun des lycans de ces clans n’avait été humain avant, tous héritaient des caractéristiques de la race par filiation, et non pas par morsure. Il s'agissait des lignées les plus pures, encore considérées comme la noblesse des loups. Il y a des siècles de cela, des vampires tombèrent sur ces hardes de créatures rustres, brutales, mais étonnamment résistantes, fortes, et qui ne craignaient ni le froid, ni le feu, ni la lumière du jour. Ils décidèrent de s’en faire des alliés.

Ce qui devait être une relation donnant donnant se dégrada vite, et les vampires prirent l’ascendant sur les Lycans, trop désordonnés, et impressionnables. Nous étions encore en pleine période d’obscurantisme, et le schéma de la seigneurie se mit en place, prédominant sur celui des meutes. Les Vampires devinrent les seigneurs, les Lycans leurs vassaux. Dans ce Royaume du Nord, les loups-garous travaillaient (et travaillent encore) pour les vampires, mais il ne s’agissait pas d’esclaves, comme les humains, c’était bien différent. Les caïnites jouaient sur le besoin maladif de hiérarchie des loups, et c’est pas ce biais là qu’ils arrivaient à avoir l’ascendant sur les bêtes. Protection, logement, nourriture, satisfaction personnelle, pour la majorité des Lycans de Russie, cette vie était appréciable, car les vampires leurs offraient un confort qu’ils n’auraient pas connu dans la steppe glacée. Les tâches qu’on leur incombait étaient peut être parfois ingrates, elles mettaient pourtant souvent en valeur leurs pouvoirs, leur force. Les loups sont vaniteux, fiers de leur caste, aussi cela ne leur déplaisait pas tant que ça de prouver leur puissance. D’autant plus qu’ils n’étaient pas traités comme de simples humains, ils n’étaient pas de la nourriture, du bétail, eux, non, ils étaient de fiers loups. Côtoyer plus malheureux que soit suffi parfois à vous contenter.

Pendant un temps, pendant longtemps, cette hiérarchie inter-espèces fonctionna sans heurts. Elle était entretenue car elle représentait un bel atout pour les caïnites. Les garous représentaient une aide trop précieuse pour être cantonnés à la Russie seule, aussi des individus furent envoyés dans les autres châteaux vampiriques aptes à les accepter (ce qui n’était pas le cas du feu Royaume de Michellis). Les vampires, en voyageant, amenèrent avec eux hors de Russie des loups, ceux qui étaient les plus déracinables du moins, car la notion de territoire était très ancrée dans l'esprit des lycans. En Europe, en Irlande en l’occurrence, il n’y en avait qu’une poignée, et il n’y en a toujours que très peu, le vieux continent et ses châteaux n’étant pas spécialement propices à la création d’une nouvelle organisation lycanne. Il s’agissait surtout de solitaires, qui vivaient et vivent parmi les vampires, mais à la manière de compagnons et de protecteurs plus que de simples vassaux asservis. La vie des loups Irlandais est certes emplie de solitude, et loin des terres glacées de leurs ancêtres, elle est tout de même généralement plutôt enviable. Mais moins qu’au nouveau monde.

Aux Etats Unis, les loups trouvèrent une terre d’asile, et beaucoup s’y établirent, d’abord en petites hardes patriarcales, à la manière Russe. Ce fut vers le milieu du XIXème siècle qu’apparurent les premières grandes meutes, composées d’individus extérieurs à un unique noyau familial, composé de sang pur, mais aussi de contaminés, mêlant leurs gènes génération après génération. Ces clans restaient tout de même intra-espèce uniquement, car les garous étaient désormais libres totalement du joug vampire. En effet, de très nombreux loups, venus des autres royaumes vampiriques, s’établirent sur ce continent, loin de l’influence caïnites, sans ordres à recevoir, libres de vivre leur vie dans ce nouveau Monde. Ils s’agissait de fuyards, mais aussi de solitaires dont le vampire était mort, ou qui avaient été rendus au sauvage par un caïnite aux pensées modernes de ce nouveau temps. Le rêve américain en somme. Des querelles éclatèrent entre ces grandes meutes jusqu’au milieu du XXème siècle, et lorsque les tensions se calmèrent enfin, les territoires bien définis, l’espèce put prospérer. Désormais la seconde population lycanne mondiale se situe aux USA, avec une forte concentration en Louisiane. Si certains Solitaires travaillent encore sous les ordres des buveurs de sang dans les quartiers Vampires des villes du Sud, la majorité des loups américains est libre. Avec cette nouvelle condition est apparue la haine de leurs anciens seigneurs, de ceux qui ont osé les manipuler, les brimer. Ces lycans américains se sont rendus compte de la vacuité de cette vie de servitude, et n’aspirent qu’à la liberté, comme leurs ancêtres sauvages des steppes. Ils aimeraient offrir cette délivrance aux loups des autres royaumes, mais ils se doutent que l’affaire ne risque pas d’être simple, le soulèvement est bien loin d’être évident partout.  

Il n’y a bien que dans le pays de l’Oncle Sam que les loups ont pu connaitre cette énorme évolution sociale, car en Russie, de nos jours, réside encore l'immense majorité des Lycans. Ils sont toujours considérés comme des vassaux à la mode moyen-âgeuse. Des voix s’élèvent de temps en temps dans cette région glacée, certains voudraient obtenir cette liberté de leurs cousins de l’Ouest, mais les vampires ne l’entendent pas de cette oreille. Conscients de la menace que représenterait un soulèvement général lycan, les immortels jugulent toute rébellion, quitte à utiliser la force pour rappeler à leurs subalternes ou est leur place. La persuasion prend de nombreuses formes, que ce soit morale, financière, ou qu’importe, les vampires craignent une révolte et font tout pour l'étouffer dans l'œuf et déconcentrer les rêves de liberté des Lycans. L’ambiance n’est pas spécialement au beau fixe entre les deux races, mais des siècles d’habitude, de servitude, en plus de la crainte générale des vampires, suffisent à maintenir une paix relative. Au jour d'aujourd'hui, du moins dans le camp Russe, les loups sont comme à la fois asservis et employés, disons qu'ils n'ont pas vraiment d'autre choix que d'être là, mais jouent quand même le rôle qui est le leur (gardiens). Ils se placent toujours entre vampires et de bétail humain dans la hiérarchie, mais leur statut pourrait changer à la moindre occasion. Les vampires pourraient très bien chercher à leur retirer leurs privilèges, devenir plus stricts, rabaisser les rebelles, pourquoi pas simplement les éliminer, et récompenser ceux acquis à leur cause. En bref, ils divisent pour garder le contrôle, car pour les immortels perdre ces serviteurs, cette flopée de bras puissants, n’est tout simplement pas envisageable.






Codage by Mr. Chaotik

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blood-empire.forumgratuit.ch
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Loups-Garous   
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Loups-Garous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les loups garous de thiercelieux PW
» Loups garous
» LOUPS-GAROUS et Magic
» Les Loups-Garous
» Les Loups-Garous de Thiercelieux, V2 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blood Empire :: . :: Règlement & Contexte :: Les Races-